Assurance santé pour chat

Dir Finance

Finance Dir - Le 30 nov. 2016 17:19
Mise à jour : Le 13 avr. 2017 11:23

5 pour 1 vote(s)

Comme un être humain à part entière, votre chat peut bénéficier d’une assurance santé. Son but est de vous garantir une compensation financière, partielle ou totale, en cas de maladies ou d’accidents nécessitant des dépenses chez un vétérinaire ou autre.

Mutuelle pour chat - Assurance santé pour les chats

Le chat a toujours la cote chez les Français. C’est le deuxième animal de compagnie en France, tout de même loin derrière le poisson rouge, moins coûteux et contraignant dans la vie de tous les jours. En France, il n’y a pas moins de 12,7 millions de chats, ce qui représente tout de même 1 chat pour 5,5 Français. Ces petits félins peuvent, en cas de problèmes de santé, devenir un véritable gouffre financier. Pour éviter les déconvenues, et se mettre à l’abri d’une éventuelle note très salée du vétérinaire, vous pouvez souscrire à une mutuelle santé pour votre chat.

Comment fonctionne la mutuelle pour chat ?

La place d’un chat dans une famille n’est pas à négliger, et donc, il faut préserver au maximum son état de santé. Les soins vétérinaires peuvent se révéler être hors de prix, et ils sont entièrement à votre charge si vous ne disposez pas d’une assurance santé animale. Cette dernière permet en effet de vous couvrir, de manière totale ou partielle en fonction du contrat que vous avez signé, en cas de maladie ou d’accident de votre matou. Il vous faudra alors cotiser, de manière mensuelle, à la compagnie d’assurances de votre choix. Une fois cette cotisation faite, vous pourrez alors offrir à votre chat, les meilleurs soins sans que ceux-ci ne vous empêchent de vivre.

Différentes formules de mutuelle santé pour chat existent. Comme chez l’être humain, les protections peuvent être multiples, et surtout, la hauteur de vos cotisations définira le degré de couverture de votre chat : autrement dit, plus le prix de votre cotisation mensuelle est élevé, meilleure sera la couverture santé de votre animale.

Ces assurances sont généralement divisées en trois catégories : l’assurance santé basique, la formule classique et la formule premium. C’est à vous de choisir la meilleure formule pour votre chat, en fonction de ces risques de santé : il vous appartient de trouver le meilleur rapport prix / garanties en fonction des besoins de votre animal.

Combien ça coûte ?

Le chat est privilégié par rapport aux chiens, qui lui aussi peut bénéficier d’une mutuelle santé. En effet, les coûts d’assurance sont nettement moins importants pour les chats que pour les canidés. Pour un chat, il faut compter un budget allant de 7 à 20 euros mensuels pour une couverture santé largement correcte. Toutefois, si vous souhaitez protéger votre chat dans des conditions maximales, ce prix peut atteindre les 40 euros mensuels.

Encore une fois, quelle que soit la formule à laquelle vous souscrivez, gardez bien en tête que cela représente un investissement mineur face aux coûts d’une éventuelle opération chirurgicale, ou simplement d’une hospitalisation dans un hôpital pour animaux. Les assureurs peuvent également pratiquer certaines remises sur le montant de vos cotisations, notamment dans le cadre d’une famille nombreuse

Que couvrent les différentes formules ?

Les formules basiques, pouvant également être appelées les formules économiques, couvrent votre chat uniquement en cas de gros pépins de santé. Les examens approfondis, les opérations, les éventuelles hospitalisations ou tout autre acte vétérinaire seront alors pris en charge en cas de gros problèmes. C’est ici que s’arrêtent les prises en charge dans le cadre de la formule la moins onéreuse d’une mutuelle santé pour chat.

La formule complète, qui est aussi connue sous le nom de formule intermédiaire, reprend la couverture de la formule basique et y ajoute les prises en charge qui découlent d’une maladie bénigne de votre chat. Ainsi, vous pourrez, par exemple, vous faire rembourser des traitements médicamenteux dans le cadre d’une simple infection, ce qui n’est pas le cas dans la formule inférieure.

La dernière formule, celle qui garantit les meilleures protections pour votre animal, reprend tous les avantages présents dans la formule intermédiaire. Elle propose simplement de rembourser en plus tous les frais liés à la prévention. Ainsi, tous les bilans annuels de santé de votre chat, ses vaccins, ses produits anti-tiques ou antipuces pourront être remboursés par son assurance santé.

Il faut, en choisissant sa formule, être bien attentif au délai de carence de votre contrat. Ce délai de carence est le temps qui sépare la signature de votre contrat d’assurance pour votre chat, et sa mise en place effective. Autrement dit, durant ce délai, votre animal n’est pas couvert, malgré que le contrat soit signé. Mis en place suite à des arnaques, des propriétaires de chat venant assurer leur animal alors que ce dernier était déjà souffrant, le délai de carence peut être court, le minimum est 7 jours, mais il peut atteindre 180 jours, soit 6 mois.

Les critères des assureurs

Pour pouvoir bénéficier d’une mutuelle santé, votre chat doit tout de même remplir quelques critères précis. Un chat doit notamment avoir, au minimum, 3 mois pour pouvoir bénéficier d’une assurance santé. Il doit également, selon les assurances, être tatoué ou avoir une puce électronique. Il faut être également vigilant à la vieillesse de votre chat : au-delà de 10 ans de vie, il n’est plus possible d’assurer son chat, les risques de problèmes de santé étant trop importants.

La race de votre chat est également un critère important. En effet, certaines races sont beaucoup plus fragiles que d’autres, ou sujettes à des infections. Dans ce cas, votre chat pourra être assuré, mais les cotisations mensuelles seront beaucoup plus élevées. Il faut également prouver l’état de bonne santé de votre chat. Pour cela, les assurances peuvent demander diverses justifications allant de la simple déclaration du propriétaire de l’animal jusqu’à un bilan de santé complet fait par un vétérinaire.

Votre chat doit également être à jour dans ces vaccins de bases. Il doit en effet être vacciné contre la leucose, le typhus et le coryza. De plus, votre félin ne doit pas présenter de maladies congénitales, héréditaires, chroniques ou récidivantes. Le chat ne doit pas non plus avoir déclaré 3 fois la même maladie dans l’année précédant la signature du contrat. Dans ce cas, ces maladies peuvent être retirées de la couverture santé de l’animal, ou votre chat peut carrément être refusé en assurance.

Comment fonctionne le remboursement ?

Quand votre animal est assuré, les démarches pour se faire rembourser les frais de santé sont similaires à celles nécessaire à l’être humain. Dans un premier temps, vous devez remplir une feuille de soins, qui est généralement fournie par votre assurance elle-même. Il est important de bien la remplir, vos remboursements se faisant à partir de cette attestation. Vous devez ensuite payer directement la facture que vous réclame votre vétérinaire. Ensuite, vous envoyez cette même facture, accompagnée de la fameuse feuille de soins, à votre mutuelle. Vous serez ensuite remboursé, quelques jours après la réception des documents.