Assurance logement

Que l'on soit propriétaire de son habitation ou non, la question de l'assurance logement se pose toujours. Comment souscrire à une bonne assurance ? Quelles garanties prendre ? Quelles sont les obligations ? Petit tour d'horizon de l'assurance habitation.

Comment choisir son assurance habitation ? Assurer son logement

Lorsqu'on acquiert un bien immobilier, le nouveau propriétaire a le choix de souscrire à une assurance habitation ou non, sauf si le bien fait partie d'une copropriété (dans quel cas, une assurance est obligatoire). Cependant, une assurance habitation reste tout de même un atout presque indispensable. En fonction de l'utilisation de ce nouveau bien, le propriétaire peut, en revanche, privilégier différentes garanties. Deux grandes catégories se distinguent alors : les propriétaires qui occupent leur logement et ceux qui le louent.

L'assurance habitation lorsque le propriétaire occupe son logement

Dans le contexte où le propriétaire réside dans son bien immobilier, l'assurance n'est pas obligatoire bien que fortement recommandée. En effet, sans assurance, la réparation du moindre préjudice causé par un sinistre lié à ce bien immobilier, quelles que soient son importance et sa gravité, est à la charge du propriétaire, même si les incidents se sont déroulés indépendamment de sa volonté. Autant dire que la somme peut devenir rapidement astronomique.

Dans les assurances habitation, de nombreux sinistres sont couverts de base. Ainsi, une fois l'assurance souscrite, le propriétaire n'a plus de soucis à se faire à propos des sinistres liés à des explosions, incendies, vols avec effraction ou avec violence, catastrophes naturelles et technologiques, tempêtes-grêle-neige, bris de glace, dégât des eaux, actes de terrorisme ou attentats ou ceux attachés à la responsabilité civile du propriétaire. À noter que le bien immobilier lui-même est concerné ainsi que ses extérieurs et intérieurs, les biens mobiliers et autres objets de valeurs déclarés.

Les garanties de l'assurance habitation s'étendent au conjoint du propriétaire, ainsi qu’à toute personne à sa charge, y compris aux animaux.

L'ASSURANCE LOGEMENT lorsque le propriétaire loue son bien

Dans l'éventualité où le bien est mis en location par le propriétaire, l'assurance habitation n'est toujours pas obligatoire. Cependant, dans ce cas, il est fortement conseillé d'assurer au moins la responsabilité civile du propriétaire. Ainsi, le propriétaire sera couvert dans certains cas, comme notamment dans un préjudice lié à un vice de construction.

Assurance logement

Si le bien est loué, il est possible pour le propriétaire de laisser la charge de l'assurance et les frais qui en incombent au locataire à une condition : cette prise en charge doit être inscrite dans le bail de manière claire et explicite. Une fois cette inscription ratifiée, trois hypothèses existent. Dans un premier cas, le locataire souscrit à son nom une assurance multirisque habitation, tout en étant capable de prouver cette démarche au propriétaire. Dans un second cas, c'est le propriétaire qui souscrit une assurance et inclut les frais liés dans le loyer du locataire. Le troisième et dernier cas, le locataire prend la totalité des dépenses en cas de préjudices à sa charge. 

Des assurances complémentaires existent

Des assurances complémentaires existent et viennent s'ajouter aux assurances d’habitation classique. Il n'est pas rare que dans le cadre d'une assurance habitation multirisque classique, des options additionnelles apparaissent. On peut y trouver notamment une assurance contre le vol, pour les dommages des différents appareils électriques, pour une protection juridique, comme par exemple des prises en charge des frais de justice pour un conflit de voisinage ou un litige avec un plombier, ou encore l’assistance à domicile comme une aide ménagère ou une garde d'enfants. Dans le même cadre, il existe également des responsabilités civiles ou des responsabilités civiles scolaires.

Dans les assurances complémentaires, on trouve également l'assurance « recours des voisins et des tiers ». Grâce à cette garantie, les biens des voisins du propriétaire seront remboursés dans les limites prévues au contrat, s’ils ont été endommagés suite à un dégât des eaux, une explosion ou un incendie survenu dans le bien du propriétaire.