Assurances pour auto-entrepreneur

K Cyril

Cyril K - Le 9 mai 2017 09:30

L’auto-entrepreneur est un chef d’entreprise. Il possède sa société et prend des risques, en créant son propre poste et en intégrant le marché du travail, afin de générer des revenus. À ce titre, il est important de souscrire à une assurance auto-entrepreneur, afin de prévenir les risques de banqueroute ou de faillite de la société.

L’assurance auto-entrepreneur

Une auto-entreprise peut concerner de nombreux types de métiers. En effet, toute personne physique exerçant une activité commerciale, libérale ou encore artisanale, que ce soit en métier principal ou en complément d’une autre activité peut être auto-entrepreneur.

L’auto-entreprise est un statut qui permet à une personne de créer une entreprise individuelle. Ces petites entreprises, qui malheureusement peuvent connaitre la crise, sont tenues de respecter des plafonds de chiffre d’affaires :

  • 33 100 € pour les activités de prestation de services sur une année (32 900 € en 2016)
  • 82 800 € pour les activités de vente de marchandises (82 200 en 2016)

De ce fait, il est fortement conseillé qu’un auto-entrepreneur contracte une assurance professionnelle. Selon son activité et les risques personnels et professionnels qu’il prend, un auto-entrepreneur peut même être contraint de souscrire à une assurance.

Les différentes garanties de l’assurance auto-entrepreneur

Les assurances auto-entrepreneurs considèrent leurs clientèles comme des chefs d’entreprise à part entière, tout en sachant que leurs revenus sont moindres, étant donné la limitation de chiffre d’affaires. Ainsi, elles proposent des assurances adaptées tant dans leurs couvertures que dans leurs prix.

Toutes les assurances auto-entrepreneurs couvrent leurs souscripteurs contre les dommages causés par un tiers ainsi que pour tous les dommages commis par l’auto-entrepreneur lui-même, que ce soit lors de prestations réalisées ou sur des objets mal réalisés.

À ces deux points peuvent ensuite s’ajouter plusieurs options à savoir :

  • Une assurance « perte d’exploitation »,
  • Une complémentaire santé entreprise,
  • Une responsabilité civile entreprise,
  • Une assurance multirisque professionnelle,
  • Une protection juridique professionnelle,
  • Une assurance chômage,
  • Une assurance pour le matériel acheté par l’entreprise…

En revanche, plus l’auto-entrepreneur ajoutera d’option à son contrat d’assurance, plus le coût de cette dernière sera important.

Les prix des assurances auto-entrepreneur

Différents paramètres entrent en compte au moment où votre assurance calculera le prix de ces garanties pour un auto-entrepreneur. Dans un premier temps, l’assureur regardera le chiffre d’affaires de l’entreprise qu’il s’apprête à assurer. Il veut se rassurer sur le fait que l’auto-entrepreneur pourra effectivement financer ses garanties, et en même temps ne pas l’étouffer avec des prix trop importants en fonction des revenus.

Autre paramètre que l’assureur prendra en compte : l’activité de l’entreprise. En effet, en fonction des activités pratiquées au quotidien, les risques de problèmes sont plus ou moins importants : plus les risques d’accidents sont élevés, plus l’assurance sera onéreuse pour l’auto-entrepreneur. De plus, un auto-entrepreneur qui travaille dans le bâtiment devra souscrire à des assurances spécifiques aux tarifs plus élevés.

Dernier élément qui peut faire fortement varier le prix d’une assurance auto-entrepreneur, ce sont les différentes garanties optionnelles sélectionnées. Plus vous en choisirez, mieux vous serez protégé mais plus vous devrez payer. Voici les prix moyens appliqués pour les assurances auto-entrepreneur :

  • Garanti décennal bâtiment : à partir de 600€ par an
  • Responsabilité civile : à partir de 100€ par an
  • Multirisque professionnelle : à partir de 400€ par an
  • Complémentaire santé : à partir de 200€ par an
  • Protection juridique : à partir de 100€ par an
  • Perte d’exploitation : à partir de 300€ par an