Pourquoi faut-il avoir plusieurs contrats d'assurance-vie ?

Chotard Stéphane

Stéphane Chotard - Le 7 déc. 2016 08:43
Mise à jour : Le 14 déc. 2016 10:46

4.75 pour 4 vote(s)

Alors oui, il n’est possible de détenir qu’un seul PEA et qu’un seul livret A. Mais pour l’assurance-vie, saviez-vous que vous pouvez détenir autant de contrats différents que vous le souhaitez et sans limitations de montants ? On vous explique l’intérêt d’ouvrir plusieurs contrats d’assurance-vie.

Plusieurs contrats d'assurance vie

Optimiser votre stratégie de gestion 

Le fait d’ouvrir plusieurs contrats d’assurance-vie est une stratégie qui présente des avantages sur le plan de la gestion financière et de la fiscalité. Tout d’abord, quand vous ouvrez un contrat d’assurance-vie, votre démarche est peut-être liée à un projet en particulier: l’envie d’acheter un bateau dans 10 ans, le financement des études du petit dernier dans 15 ans, un complément de revenus au départ à la retraite… Les projets sont variés, pourquoi ne pas ouvrir autant de contrats que de projets ? Cela permet d’adapter l’horizon de placement et le profil de risque à chaque besoin.

Chaque contrat offre sa propre gamme de fonds ce qui vous permet d’améliorer la performance globale de votre épargne en apportant de la diversification et plus de rendement. Quand vous avez des fonds en euros décevants ou certains contrats ouverts depuis longtemps, mais dont les frais sont élevés, vous pouvez les laisser ouverts pour profiter de l’antériorité fiscale et effectuer vos prochains versements sur un nouveau contrat. 

Et puis détenir des contrats dans différents organismes protège votre épargne en cas de difficulté de certains acteurs à faire face à leurs engagements envers leurs assurés. Si une société d’assurance ne peut pas rembourser ses épargnants, le Fonds de garantie des assurances rembourse jusqu’à 70 000€ par contrat et par assureur. D’où l’intérêt de souscrire plusieurs contrats dans différents établissements.

De plus, dans le cadre d’un objectif de transmission de patrimoine, vous trouverez sûrement un avantage à adapter le profil de risque des contrats en fonction des bénéficiaires. Vous pourrez ainsi librement choisir la répartition entre fonds en euros garantis et unités de compte au sein de chaque contrat séparément. Autre point sensible, pour éviter d’éventuelles querelles entre bénéficiaires, il peut être de bon ton que chacun reçoive son contrat d’assurance vie personnel. Cela évitera également les soucis administratifs, au moment de réunir toutes les pièces justificatives de chacun pour débloquer le capital d’un seul contrat comportant une clause complexe de plusieurs bénéficiaires

Optimisez la fiscalité de votre assurance-vie

Les lecteurs de FinanceDir le savent maintenant par cœur, c’est au bout de 8 ans que la fiscalité de l’assurance-vie sur les rachats est particulièrement avantageuse puisqu’elle ne porte que sur les gains et qu’elle bénéficie d’un abattement annuel (4 600 € pour un célibataire, 9 200 € pour un couple). Si vous cumulez plusieurs contrats, vous pouvez ainsi choisir de piocher dans certains plus que d'autres en fonction des performances et de l'âge de chacun.

Enfin, dernier élément à prendre en compte, la fiscalité en cas de décès. Les sommes que vous versez sur un contrat d’assurance-vie passé vos 70 ans ne seront taxées selon le barème des droits de succession que si elles sont supérieures à 30 500€. Les gains, eux ne sont pas taxés. Il est donc préférable de simplifier le calcul de la fiscalité avant et après vos 70 ans en ne mélangeant pas les 2 compartiments et en ouvrant un nouveau contrat pour y effectuer les versements après 70 ans.