Pourquoi choisir l’Investissement Socialement Responsable ?

L’épargnant peut choisir l’ISR pour donner du sens à son épargne et pour jouer un rôle plus responsable et actif dans l’économie, tout en obtenant du rendement sur ses placements.On peut voir à travers l’ISR l’opportunité d’investir et de soutenir les acteurs qui sont porteurs de solutions pour répondre aux enjeux de société. C’est aussi une manière de limiter le risque sur la performance financière de ses actifs en intégrant l’analyse extra financière à sa stratégie de placements.

Investissement socialement responsable

Qu’est-ce que l’ISR?

L’investissement Socialement Responsable désigne les placements financiers, qu’il s’agisse de produits d’épargne courants ou de produits d’investissement (actions, FCP, plans de retraite, assurances vies etc…), qui comprennent dans leur conception des critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance). L’ISR est un placement qui vise à concilier performance économique et financière avec un impact social et environnemental positif

Il existe globalement 4 façons d'appréhender l’ISR:

  • l’approche thématique : les fonds sélectionnent uniquement les entreprises qui agissent dans un secteur précis comme par exemple le développement durable
  • la sélection selon les critères ESG : les entreprises les mieux notées selon des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance sont sélectionnées au sein de plusieurs secteurs d’activités
  • l’exclusion : le gérant exclut du fonds qu’il gère les entreprises ne respectant pas les normes ou conventions internationales (c’est l’exclusion normative) et peut en parallèle exclure également de ses choix d’investissement des secteurs entiers comme l’industrie de l’armement, du tabac ou de la pornographie par exemple (c’est l’exclusion sectorielle)
  • l’engagement actionnarial : les investisseurs exigent par un dialogue direct avec les entreprises et par l’exercice de droits de vote en assemblée générale qu’elles s’engagent à appliquer une politique de responsabilité sociale plus forte. C’est ce que l’on appelle aussi l’activisme actionnarial.

Il s’avère que l’investissement socialement responsable procure une bonne sécurité des placements et résiste bien aux phases de crises financières et économiques. 

Comment intégrer l’ISR dans son épargne ? 

Pour ajouter une dimension éthique à son épargne globale, il faut concrètement choisir des fonds labelisés ISR à intégrer à son PEA ou son contrat d’assurance-vie. Ces fonds ISR sont investis en actions, en obligations ou en titres monétaires dont les émetteurs sont soumis à une sélection financière et extra-financière. L’investissement immobilier est également concerné et intègre de plus en plus cette nécessité de respecter certains critères environnementaux et sociaux.

Les études sur l’ISR soulignent que pour l’instant, ce sont les investisseurs institutionnels (fonds de pension publics et fonds de réserve, caisses de prévoyance et de retraite, mutuelles et compagnies d’assurances) qui représentent la majorité des fluxs allant vers l’épargne responsable.

Pour l’instant, les particuliers ne sont pas nombreux à être au courant de la possibilité de placer leur épargne dans des fonds à vocation éthique, car leurs conseillers financiers ne sont pas assez formés et encouragés à leur proposer ce type d’offre. Les placements éthiques restent majoritairement cantonnés à l’épargne salariale, sans réelle visibilité et compréhension pour l'épargnant.

Mais les choses changent et surtout en France, grâce notamment à l’impulsion du gouvernement qui a créé cette année un Label ISR public. Ce label permet de faire connaître et de promouvoir l’ISR en guidant et rassurant les épargnants. Il apporte une meilleure visibilité aux fonds qui doivent respecter un cahier des charges très strict tout en garantissant aux particuliers de trouver des placements qui sont en adéquation avec leurs convictions, leurs valeurs et la performance de leur épargne. Ce label rassure, car il va mettre de l’ordre et apporter de la transparence chez les investisseurs et les épargnants.

Il faut bien sûr rappeler que ce label public vient s’ajouter à une démarche très louable de la part de l’organisme indépendant Novethic qui propose déjà depuis 2009 son label ISR garantissant chaque année qu’une centaine de fonds au niveau européen privilégient dans leurs portefeuilles les entreprises ayant les meilleurs pratiques ESG.

Nous vous proposerons bientôt dans ce dossier une série d’articles d’actualité pour suivre les nombreuses évolutions à venir au sujet de l'Investissement Socialement Responsable.

Vous trouverez également au travers du site FinanceDir différentes façons d'appréhender l’éthique dans ses investissements et sa gestion de l’argent au quotidien. Il existe en effet d’autres placements éthiques, comme les fonds de partage et les produits financiers solidaires. Dans les fonds de partage, l’épargnant reverse une partie ou la totalité des bénéfices générés par le fonds à des ONGs ou des associations caritatives. Les produits financiers solidaires sont des produits d’épargne destinés à financer des projets d’économie solidaire via le microcrédit ou le crowdfunding par exemple.