Investir dans les œuvres d’art

Dir Finance

Finance Dir - Le 6 janv. 2021 10:01

5 pour 1 vote(s)

Peu impacté par les fluctuations des marchés immobiliers et financiers, le marché de l’art est, à juste titre, souvent considéré comme un marché sûr et une valeur refuge en laquelle les investisseurs peuvent avoir confiance.

Il y a 1001 façons d’investir dans l’art. Loin de se cantonner à un seul domaine, ce type d’investissement est en effet d’une grande diversité. En fonction de votre budget et de vos envies, vous pourrez investir :

  • dans les tableaux,
  • les gravures, les dessins,
  • ou même dans les photographies.

Investissement œuvres d’art - Investir dans l'art

Investir dans l’art : mode d’emploi

Bien investir dans l’art nécessite de respecter quelques règles capitales pour assurer la meilleure revente !

  • Art classique/moderne ou art contemporain ?

Désormais, il semble bien difficile pour un particulier d’acheter une œuvre classique/moderne, soit une œuvre qui daterait d’avant la fin de la seconde guerre mondiale. Sauf s’il dispose d’un budget phénoménal, bien entendu ! Pour avoir plus de choix et faire de meilleures plus-values, mieux vaut se tourner vers des œuvres contemporaines à condition de se renseigner en amont !

  • Le choix de l’artiste

L’auteur de l’œuvre est celui sur lequel vous allez miser. Il est donc important de le choisir avec le soin qui s’impose. Pour ce faire, il est nécessaire de se renseigner en détails sur les artistes et l’historique de revente de leurs toiles. Si plusieurs dizaines de leurs œuvres se vendent et se revendent chaque année et s’ils fonctionnent aussi bien à l’international que dans leur pays d’origine, vous pouvez investir en toute confiance. Chaque année, des classements publiés de manière officielle permettent de connaître la cote des artistes mais, quelles que soient vos choix, attention aux phénomènes de mode ! Le marché de l’art peut sembler sûr, il n’en est pas moins difficile à prédire !

  • La traçabilité

La traçabilité d’une œuvre est une information capitale pour assurer une revente dans les meilleures conditions. Et pour cause : elle prouve l’authenticité de l’œuvre mais également que cette dernière est unique.

  • Le format

Cela semble anecdotique et pourtant, ce détail est capital : le format de l’œuvre est important. Si cette dernière est trop monumentale, vous aurez plus de mal à trouver des acheteurs. Préférez les formats standards qui ont plus de chance de plaire au plus grand nombre.

Du côté de la fiscalité

Investir dans l’art permet bien souvent d’allier plaisir et bénéfices. Et quand une fiscalité avantageuse s’en mêle, difficile de résister !

Sachez qu’en choisissant d’investir dans l’art, vous ne payerez des impôts qu’au moment de la revente de votre œuvre. Si cette dernière coûte moins de 5000 €, sa valeur est totalement exonérée. Au-delà de 5000 €, deux options :

  • vous pouvez payer une taxe de 6,5 % du prix de la revente,
  • vous pouvez être imposé sur votre plus-value à hauteur de 32,2 %.