Investissement boursier : les 5 indicateurs à suivre

Dir Finance

Finance Dir - Le 23 déc. 2019 11:33
Mise à jour : Le 23 déc. 2019 11:34

5 pour 1 vote(s)

Pour anticiper les évolutions de l’économie mondiale et investir intelligemment, les traders doivent s’appuyer sur les principaux indicateurs économiques. Ceux-ci ont en effet un impact direct sur les mouvements du marché, et donnent des clés aux investisseurs pour effectuer une opération intéressante. Se lancer en bourse sans maîtriser les fondements de l’analyse macro-économique et technique est une grande erreur. Voici 5 indicateurs qui vous aident à prendre les bonnes décisions.

Investissement boursier : les 5 indicateurs à suivre

La volatilité des marchés financiers

La volatilité désigne les amplitudes de changement des actifs sur un marché donné, et donne une indication sur son humeur générale. Une volatilité haute, liée à de grandes amplitudes de variations, entraîne une instabilité importante et une fuite face au risque. Plus elle est élevée, plus les pertes ou gains éventuels sont grands. Ce critère est donc le premier à bien comprendre pour investir convenablement.

Les traders expérimentés cherchent généralement un marché volatile, mais affichant une orientation claire. Par exemple, si vous tradez des Futures de sous-jacents marqués par une baisse soudaine de la volatilité, et sans tendance marquée, il est conseillé de changer de produits. Un certain nombre de paramètres aident à identifier la volatilité d’un marché, comme la santé du business de la société, une contraction des résultats, la qualité de la communication financière du dirigeant, ou encore les évolutions du capital et les politiques monétaires menées par les banques centrales.

Les taux d’intérêt

Les taux d’intérêt ont une influence substantielle sur les mouvements des prix des actifs. Quand une bulle apparaît, l’actif explose quand les crédits se contractent. En effet, lorsque les taux d’intérêt sont faibles, les prix des actifs financiers atteignent des sommets. Ce n’est pas le moment idéal pour investir sur le marché des actions, car la bulle est vouée à éclater au moment où les capitaux se portent sur d’autres secteurs. En 2000, la bulle technologique a explosé lorsque les capitaux du marché des actions se sont orientés vers le marché de l’immobilier US.

Le taux de rendement

Le taux de rendement, exprimé en %, est calculé sur la base du montant des dividendes annuelles versées par action, divisé par le cours du titre. Il indique donc la rentabilité de l’opération pour l’actionnaire, en fonction du dividende distribué au cours de l’action. Les entreprises matures et bien enracinées sur le marché tendent à proposer les meilleurs rendements. Au contraire, les sociétés en pleine croissance distribuent généralement beaucoup moins, voire pas du tout, de dividendes.

Le Bénéfice Net par Action ou BPA

Le BPA est un indicateur de rentabilité économique, au contraire du taux de rendement qui est un indice purement financier. Il s’agit d’un ratio qui indique le bénéfice net d’une entreprise par rapport à une action. Une progression du bénéfice net par action peut être vue comme une création de valeur.

L’indice de confiance

Les indices de confiance permettent de renseigner sur l’état général de la conjoncture économique. Par exemple, l’indice ISM donne une idée de l’état de santé du secteur manufacturier aux États-Unis. En dessous d’un certain seul, il exprime une contraction de la totalité de l’économie américaine. Autre exemple, l’indice Michigan permet de prévoir les futures dépenses des Américains, et donc d’anticiper le niveau de croissance économique du pays.

Pour choisir sur quelle action investir, vous devez donc vous baser sur l’analyse d’un certain nombre d’indicateurs et de ratios. Outre les 5 proposés, d’autres s’avèrent importants, comme le taux de chômage, le cours de l’or, l’évolution du PIB ou la prime de risque.