Les avantages du prêt locatif social

Dir Finance

Finance Dir - Le 1 janv. 2021 23:10
Mise à jour : Le 1 janv. 2021 23:11

5 pour 1 vote(s)

Le prêt social locatif (ou PLS) est utilisé dans le cadre d’un financement pour la construction ou l’acquisition de logements sociaux situés au sein de zones dites « tendues ». Il s’agit d’un prêt à taux avantageux, d’une durée minimum de 15 ans et maximum de 60 ans. Il peut être accordé à des investisseurs privés ou à des bailleurs sociaux dont l’objectif est d’acquérir un bien immobilier pour le louer par la suite.

Quels sont les avantages du prêt locatif social (PLS) ?

Comment fonctionne le prêt social locatif ?

Le PLS est soumis à une règlementation : en effet, l’emprunteur signe une convention avec l’Etat et s’engage à respecter certains paramètres. Une fois le logement pls construit ou rénové, il doit être proposé à la location à un loyer plafonné. Le locataire doit occuper celui-ci en tant que résidence principale, et avoir des revenus inférieurs à un plafond précis. L’emprunteur n’a pas la possibilité de louer son bien à ses descendants ou ses ascendants, ni même à ceux de son conjoint. La durée de la location et le type de gestion du logement sont également soumis à règlementation. Ce prêt peut être attribué par la Caisse des dépôts et consignations, ou par tout autre établissement de crédit ayant signé une convention avec celle-ci. Les taux d’intérêts sont révisables et identiques pour tous les établissements. De plus, il est tout à fait possible de compléter le PLS avec un prêt classique, généralement proposé par l’organisme de crédit auquel vous avez fait appel.

Le prêt locatif social : que finance-t-il ?

Le PLS peut servir à financer de nombreux projets, tels que :

  • La construction ou l’achat d’un logement à usage locatif et les travaux de rénovation ou d’amélioration nécessaires.
  • La construction de dépendances (jardins, garages, annexes, locaux collectifs, etc.).
  • L’achat d’immeubles ou de locaux non habitables et les travaux nécessaires à la création de logements.

Par exemple, cela peut concerner la construction de logements étudiants dont la gestion appartient à un CROUS ou à une association, l’acquisition en VEFA d’un ou plusieurs logements sociaux, la construction d’un logement-foyer pour personnes âgées ou en situation de handicap, ou encore l’achat et l’amélioration d’un logement ancien.

Les avantages du prêt locatif social

Le PLS comporte plusieurs avantages, aussi bien pour l’emprunteur que pour le futur locataire :

  • Devenir propriétaire d’un bien immobilier par le biais de ce prêt vous permet de profiter d’une exonération de votre taxe foncière pendant 15 à 25 ans, mais aussi de bénéficier d’une réduction de la TVA.
  • Vous bénéficiez d’un financement à long ou à très long terme : effectivement, ce type de prêt peut s’étendre jusqu’à 60 ans maximum (selon certaines conditions).
  • Le taux du PLS est indexé sur le taux du livret A, lequel est en constante baisse depuis plusieurs années.
  • Si vous bénéficiez du statut de bailleur privé, vous avez la possibilité de bénéficier d’un abattement de 30% sur vos loyers.
  • Concernant les locataires, ces derniers peuvent obtenir l’APL en fonction de ses ressources. Celle-ci peut directement être versée au bailleur, ce qui vous assure de toucher une partie de votre loyer.

Pour conclure, il est important de retenir que le prêt social locatif peut permettre à un investisseur de profiter d’avantages fiscaux et d’un prêt à taux préférentiel. En contrepartie, celui-ci s’engage à respecter certaines conditions, comme par exemple le montant du loyer.