Gestion locative confiée à un professionnel : quelles garanties offre-t-elle ?

Dir Finance

Finance Dir - Le 2 déc. 2020 17:04
Mise à jour : Le 21 déc. 2020 09:26

5 pour 1 vote(s)

Confier la gestion locative de ses biens à un professionnel est un gage de sérénité mais pas seulement. En effet, ses connaissances en matière de marché immobilier et de législation apportent au bailleur un certain nombre de garanties propres à optimiser le rendement locatif.

Gestion locative confiée à un professionnel : quelles garanties offre-t-elle ?

1) La garantie de mise en location

Une agence immobilière garantit la mise en location fiable du bien immobilier. Elle gère tout à la fois la mise en ligne des annonces sur des sites sérieux, les visites, la solvabilité du meilleur candidat retenu et la rédaction du bail. C’est aussi elle qui effectue les états des lieux d’entrée et de sortie. Cependant, son travail ne s’arrête pas là : l’agence immobilière réceptionne les loyers tous les mois, fournit les quittances au locataire, effectue les relances en cas de retard. Tâche plus complexe pour le bailleur, elle assure la gestion des charges locatives, les appels de fonds et les régularisations. Enfin, son réseau et ses outils de communication performants minimisent également le risque de vacance du logement, qui sera dès lors loué beaucoup plus vite au départ du locataire.

2) La garantie d’entretien du logement

En tant qu’interface entre le locataire et le bailleur, l’agence immobilière sera beaucoup plus réactive par sa proximité en cas de ballon d’eau chaude ou de chaudière à remplacer d’urgence, surtout si le bailleur est éloigné géographiquement ou très occupé. De plus, elle dispose d’un carnet d’adresses d’entreprises sérieuses, évitant ainsi au bailleur toute surfacturation. Elle s’occupera également des éventuels travaux d’embellissements à réaliser entre deux locataires (peinture, revêtement de sol usagé…). 

3) La garantie de rentabilité

La gestion locative permet au bailleur d’optimiser la rentabilité de son investissement. Experte en droit immobilier et fiscal, l’agence s’occupe des déclarations fiscales du bailleur mais aussi de la révision annuelle du loyer. À noter que si les règles de révision n’ont pas été précisées dans le bail, le locataire aura le droit de s’y opposer. L’agence immobilière peut également représenter le bailleur aux assemblées générales et préserver ainsi les intérêts de ce dernier.

4) La garantie de loyer impayé

L’agence immobilière offre la garantie risques locatifs à ses bailleurs. En cas d’impayés, l’assureur prend le relais des loyers à hauteur de 70 000 €. Les dégradations et le recouvrement des dettes sont eux aussi couverts. Quelques conditions cependant pour y souscrire : le logement doit être la résidence principale du locataire, et le loyer doit être inférieur à 2 000 € par mois et à 50% de ses revenus.

5) La garantie "normes en cours"

Louer un logement non conforme aux normes fait courir le risque de conflits à venir entre le locataire et le propriétaire. L’agence, qui est au fait de toutes les nouvelles normes, prend en charge dans le cadre de la gestion locative les travaux de réparation ou de rénovation à entreprendre. Elle sera force de proposition pour réduire la consommation énergétique du logement, et ainsi assurer la pérennité de la location. Ses connaissances juridiques lui permettent d’engager toutes les démarches obligatoires, par exemple les diagnostics énergétiques et d’équipement (amiante, plomb, termites). Elle assure donc la conformité du bien avant sa mise en location.