Rachat de crédit immobilier

K Cyril

Cyril K - Le 12 déc. 2016 18:41
Mise à jour : Le 13 avr. 2017 13:53

4 pour 4 vote(s)

Si vous avez souscrit un crédit immobilier à un taux plus important que ceux actuellement pratiqués, racheter votre prêt immobilier peut être intéressant. Il faut cependant faire attention, et bien calculer si vous êtes réellement gagnant ou non.

Rachat de crédit immobilier

De nombreuses banques, ou autres organismes financiers, proposent de vous aider si vous souhaitez racheter votre crédit immobilier. En rachetant un crédit immobilier, vous pourrez bénéficier de taux plus intéressant, changer vos mensualités, regrouper plusieurs crédits ou encore modifier la durée totale d’engagement. Derrière tous ces avantages, il faut bien garder à l’esprit qu’un rachat de crédit immobilier est un acte purement commercial. Il faut donc être extrêmement attentif à toutes les conditions proposées et bien prendre en compte les différentes options pour faire le bon choix. Sans cela, le rachat de votre prêt immobilier peut vous coûter beaucoup plus cher que si vous aviez gardé votre crédit initial. Il est dans ce cas possible de faire des simulations de rachat de crédit immobilier, pour vérifier si l’opération est rentable ou non.

Frais de rachat de crédit immobilier

Comme toute opération commerciale, racheter un crédit immobilier engage des frais, qui peuvent coûter très cher, et donc annuler un éventuel gain financier espéré initialement. Différents frais sont alors engagés, comme notamment, les frais de dossier du nouveau crédit immobilier. En effet, à partir du moment où vous souscrivez un crédit, même si l’objectif est de gagner de l’argent, des frais de dossier seront réclamés.

Il faut également penser aux frais de remboursement anticipé de votre ancien prêt immobilier. Il est possible de négocier, à la souscription du crédit, la suppression de ces frais, mais, comme dans toute négociation, vous n’êtes en rien assuré d’obtenir gain de cause. Si vous avez déjà engagé le crédit sans avoir négocié, vous devrez alors payer ces indemnités de remboursement anticipé (IRA). En général, ces indemnités représentent le total des 6 mois d’intérêts à suivre au moment de la demande de rachat, sans toutefois, pouvoir excéder 3 % du capital restant dû. De plus, si vous souhaitez racheter plusieurs crédits immobiliers pour n’en avoir plus qu’un seul et unique, des frais de remboursement anticipé peuvent subvenir de tous vos différents crédits. Ainsi, la note finale peut rapidement gonfler et faire que votre rachat de crédit ne soit plus rentable.

Enfin, puisque vous souscrivez à un nouvel emprunt, vous devrez souscrire également à une nouvelle assurance emprunteur. Ce coût doit également être pris en compte dans le calcul de la rentabilité d’une telle opération.

Evolutions des taux

Avant de foncer vers un rachat de crédit immobilier, il est important de bien comprendre l’importance des taux d’intérêt. Votre premier crédit, qu’il soit à taux fixe ou à taux variable, doit au final, avoir un coût total des intérêts d’emprunt supérieur au nouveau coût des taux de votre rachat de crédit immobilier. Sans cela, vous ne feriez pas d’économie, car vous devrez débourser plus d’intérêts que lors de votre crédit initial. Il est vivement recommandé de souscrire à un crédit à taux fixe pour éviter les mauvaises surprises.

Changement de mensualités et de la durée du prêt

Le changement des mensualités peut être le principal argument pour opter pour un rachat de crédit immobilier. En effet, si vous jugez que vos frais liés à votre ou à vos crédits immobiliers sont, chaque mois, trop importants et vous empêchent de vivre décemment, racheter un crédit immobilier pourrait être une solution. Des mensualités plus faibles pourront alors vous être réclamées : c’est ce qu’on appelle une restructuration de crédit immobilier. Cependant, cette technique a des limites. Si elle est clairement avantageuse à court terme, il faut bien comprendre que l’argent non payé maintenant le sera plus tard. Ainsi, la durée de remboursement s’allongera, et avec elle, le coût global de votre crédit. Il faut toujours garder en tête que, plus la durée de remboursement est élevée, plus le coût de chaque euro emprunté l’est également.

Les conditions d’un rachat de crédit immobilier

Il est intéressant de réaliser un rachat de crédit immobilier lorsque les taux ont beaucoup baissé durant les premières années de remboursement. En effet, les intérêts à payer sont calculés en fonction du capital restant dû. De ce fait, au début du remboursement, la part d’intérêts payés est importante, et elle diminue au fur et à mesure que vous remboursez votre emprunt. Grâce à cela, si vous changez de formule grâce à un rachat de crédit immobilier et que les taux ont fortement baissé, vous paierez moins d’intérêts, la somme de base étant moins importante qu’au départ de votre premier emprunt, et la part des intérêts ponctionnés étant plus faible.