Assurance santé pour NAC

La France a été littéralement submergée par l’arrivée massive des NAC. Derrière ce nom de catégorie se cache en fait des animaux de toutes sortes, complètements différents, allant du lapin nain au boa constricteur.

Mutuelle pour NAC - Assurance santé pour les Nouveaux animaux de compagnie

On peut partager les NAC en différentes catégories :

  • Les petits rongeurs: souris, hamster, rat, gerbille, chinchilla, cochon d’inde, lapin…
  • Les oiseaux: perroquets, perruches, aras…
  • Les amphibiens et reptiles: tortues, lézards, iguanes, serpents…
  • Les poissons
  • Les carnivores: furets, hermines…
  • Les insectes et arthropodes: mygales, scorpions, phasmes…

Des mutuelles spécifiques NAC

Il faut d’abord savoir que, à l’heure actuelle, très peu d’assureurs ont les compétences pour bien assurer un NAC. En plus de ça, il faut que le contrat soit très spécifique en fonction de l’animal concerné. En effet, on ne peut pas assurer de la même façon un hamster ou une tortue, leurs problèmes de santé pouvant être radicalement différents.

Les mutuelles animales ont le même rôle que les mutuelles à destination des hommes. Autrement dit, cette assurance NAC est une mutuelle prenant en charge, à hauteur de remboursement différent en fonction du contrat souscrit, les soins médicaux de l’animal concerné. Cependant, avant de se lancer à corps perdu dans la recherche d’une assurance NAC, il vous faut vérifier que votre animal de compagnie est bien éligible à la mutuelle animale. En effet, s’il s’agit d’un lapin, d’un furet ou d’un chinchilla, il ne sera pas trop difficile de trouver un prestataire. En revanche si votre animal est un lézard ou un serpent, la tâche se révélera plus complexe. En règle générale, pour les animaux exotiques, soit vous ne parviendrez pas à l’assuré, soit, au vu de la rareté du contrat et des spécificités de l’animal, vous paierez des cotisations beaucoup plus conséquentes.

Les garanties couvertes

Comme les autres mutuelles animales (assurance santé chien ; assurance santé chat), cette mutuelle NAC différencie les différentes prestations de santé que pourrait connaitre votre NAC. Ainsi, les consultations vétérinaires, les soins de prévention, les soins liés à une maladie ou encore les frais engendrés par un accident sont pris en compte. La prise en charge, totale ou partielle, dépendra de la formule que vous avez privilégiée : plus la prise en charge sera importante, plus vos cotisations seront élevées.

Les mutuelles NAC, en général, remboursent, toujours en fonction de votre contrat, les dépenses animalières suivantes :

  • Les analyses médicales (échographies, scanners ou radios)
  • La stérilisation
  • Les vaccins, traitement contre les puces ou les vitamines
  • Les frais vétérinaires
  • La chirurgie
  • Les médicaments prescrits par votre vétérinaire
  • Le bilan de santé annuel
  • Les transports en ambulance animalière et hospitalisation (frais d’anesthésie et de pension)
  • Un capital décès en cas de décès de votre animal

A noter que les frais engendrés par une maladie ou par un accident sont remboursés sous la forme d’un pourcentage, défini en fonction du contrat pour lequel vous avez opté.

La mutuelle des NAC n’est pas obligatoire

A l’image des mutuelles des humains, la mutuelle des NAC n’est pas obligatoire. Elle est toutefois vivement recommandée, car les frais liés à la santé de vos animaux peuvent rapidement devenir astronomiques, notamment dans le cadre des NAC qui nécessitent des compétences particulières. Ainsi, tous les hôpitaux animaliers ne pourront pas accueillir vos NAC et, bien souvent, ceux qui le peuvent, pratiquent des prix plus importants que les autres, leurs compétences étant plus diversifiées. De plus, tous les NAC doivent impérativement, comme les autres animaux plus courants, être à jour de leurs vaccins et identifié par puce électronique, ce qui peut également générer un coût.