Assurance moto

Comme tout véhicule circulant sur les routes françaises, les motos se doivent d’être assurées. Différentes assurances, plus ou moins coûteuses, existent et vous octroient de nombreuses garanties. Petit tour d’horizon des différentes formules pour bien vous protéger.

Assurance moto - Assurer votre 2 roues

Bien que vous n’ayez besoin de personne en Harley-Davidson, une responsabilité civile est une assurance obligatoire. Cette garantie de base a pour but de protéger les tiers en cas d’incident ou d’accrochage avec votre bolide. Ainsi, toute personne ayant subi des dégâts à cause de votre moto, que ce soient d’autres usagers de la route, particuliers ou entreprises, ou tout simplement des piétons, se verront indemniser par cette assurance.

La responsabilité civile est généralement désignée par les assureurs comme la formule au tiers. Le principal avantage de ce type d’assurance moto est son prix : il s’agit tout simplement de l’assurance la moins coûteuse. En revanche, si elle est économique quand tout va bien pour vous, elle ne le sera plus si vous venez à avoir un accident. La formule au tiers est la moins protectrice pour le motard car ni la moto, ni le motard lui-même, ne sont couverts en cas d’éventuels pépins.

La formule intermédiaire, une assurance moto plus protectrice

La formule intermédiaire est une sorte de milieu de gamme en termes d’assurance moto. Cette assurance reprend l’indispensable responsabilité civile en y additionnant quelques garanties supplémentaires. Ces dernières ne sont généralement pas directement imposées par le contrat d’assurance : vous êtes libre de choisir les assurances complémentaires correspondant à votre profil. Une bonne façon de payer uniquement pour les garanties dont vous avez réellement besoin.

Parmi ces garanties complémentaires, les assurances vous proposeront généralement l’assurance contre le vol, le classique bris de glace, l’assurance contre les incendies, l’option d’assistance en cas de sinistre, et bien d’autres encore. Vous pouvez alors faire votre sélection parmi tout un panel de solutions mais il est important de garder à l’esprit que toute assurance ou option supplémentaire générera un coût supplémentaire de votre assurance. Les assurances sont alors dans la logique suivante : plus vous êtes protégé, plus vous payez.

Les différentes options disponibles pour mieux s’assurer

Pour bien choisir les options que l’on sélectionne, il est important de bien les connaître. Comme évoqué, vous pouvez alors sélectionner une garantie en cas de vol. Grâce à cette option, votre assurance vous remboursera votre moto. Cependant, il faut être vigilant car une somme reflétant l’usure du deux-roues concerné ainsi qu’une franchise seront retirées du montant du remboursement. Il n’est donc pas forcément judicieux de souscrire à cette option pour une vieille moto.

Autre option intéressante : la garantie dommage. Grâce à cette option, les dégâts matériels que vous causez vous-même lors d’un accident sur votre propre moto seront également pris en charge. Cette assurance se divise elle-même en deux autres options : le contrat dommage collision ou le contrat dommage tous risques. La différence entre les deux se joue au moment de l’identification du tiers avec qui vous avez l’accident. En effet, le contrat dommage collision vous dédommagera uniquement si le tiers est identifié, alors que le contrat collision le fera même si aucun tiers n’est identifié.

Une troisième option est également disponible : l’assurance corporelle conducteur. Si vous n’êtes en aucun cas contraint d’y souscrire, cette assurance apparaît comme incontournable pour un amateur de moto. Elle prend en charge l’intégralité des dommages et des préjudices corporels subis par le motard. Plus que dans n’importe quel autre véhicule, le corps du motard peut être endommagé en cas d’accident. De plus, les accidents peuvent arriver en moto là ou des voitures passeraient sans encombre : c’est le cas si vous rencontrez des gravillons, une flaque de gasoil ou encore un simple nid-de-poule.

La formule tous risques : le must de l’assurance moto

Comme son nom l’indique, la formule tous risques vous couvre dans toutes les situations que vous rencontrez. Il s’agit de la couverture la plus complète pour vous et votre bolide. Cependant, les prix étant corrélés à l’importance de la couverture, la formule tous risques est celle qui revient le plus cher au souscripteur. Cette formule garantit alors la garantie civile ainsi que l’application de toutes les options disponibles dans la formule intermédiaire.

Mais la formule tous risques ne s’arrêtent pas là. En plus de ces nombreuses options, l’assurance moto tous risques peut ajouter des options propres et uniques en fonction du motard qui la souscrit, si un besoin précis est demandé. Cependant, ces options au cas par cas sont assez rares, la protection étant déjà plutôt importante grâce à l’assurance tous risques.

Les garanties optionnelles : des plus appréciables en cas de problème

Au-delà des différentes formules, un motard peut souscrire à différentes options afin de mieux se protéger sur le plan financier en cas d’accident. En effet, la grande majorité des assurances vont proposer des garanties complémentaires qui viendront compléter les remboursements de base. L’assurance au tiers ne remboursant que le strict minimum en cas de problème, les garanties complémentaires vont agir comme le ferait une mutuelle pour votre santé, en offrant aux bénéficiaires une couverture plus importante.

Autre garantie optionnelle généralement appréciée par les motards : la garantie de l’équipement. Cette dernière permet de dédommager les dégâts subis par les nombreux équipements du motard, comme le casque, une veste de protection ou encore le système antivol, en cas d’accident. Une garantie pouvant être intéressante au vu des prix importants de ces accessoires, pourtant indispensables à la sécurité des motards.