L'assurance bateau

K Cyril

Cyril K - Le 5 avr. 2017 14:13
Mise à jour : Le 13 avr. 2017 12:08

5 pour 1 vote(s)

Si votre rêve est de vous offrir un bateau pour naviguer sur les flots, vous devez d’abord penser à comment vous allez l’assurer. Comme pour tous les véhicules, de nombreuses assurances existent, toutes plus ou moins chères, et toutes plus ou moins protectrices et intéressantes. Pour vous, nous faisons le tour des différentes options pour que vous ayez la meilleure assurance bateau.

Assurance bateau de plaisance obligatoire - Assurer votre bateau, voilier, ...

Le bateau est une exception dans le monde des véhicules : légalement, il est tout à fait possible de ne pas assurer un bateau. La loi, contrairement aux voitures ou tout autre véhicule sur route, autorise le fait qu’un bateau puisse prendre la mer ou les fleuves sans être couvert par une assurance en cas d’accident ou de problème de n’importe quelle nature.

Bien que cela soit possible, il n’est toutefois pas recommandé de négliger les assurances. Les coûts des bateaux, des équipements nécessaires et des éventuels dégâts causés en cas de problèmes peuvent se révéler être extrêmement coûteux. De plus, certains ports ou autres sociétés de gardiennage refusent de s’occuper de bateaux qui ne sont pas du tout assurés.

Les différents types de contrats d’assurance bateau

Pour assurer un bateau, de nombreuses solutions existent. La première peut d’ailleurs être surprenante. En effet, vous pouvez assurer votre bateau grâce à votre assurance habitation. Dans certains cas, les contrats d’assurance multirisque habitation vont protéger votre bateau, mais il ne faut alors pas faire n’importe quoi. Le bateau est ainsi considéré comme un « engin de plage » et non comme un bateau de plaisance. Ainsi, les protections sont inexistantes si vous prenez la mer ou l’océan.

Vous pouvez alors vous tourner vers la garantie de base. Comme son nom l’indique, cette assurance bateau ne fera que le strict minimum en cas de problème. La garantie de base contient généralement la responsabilité civile, les frais de retirement et la garantie défense et secours. Avec la garantie civile, les frais de remboursement des dégâts que vous avez causés avec votre bateau seront couverts. Grâce aux frais de retirement, vous serez remboursé si votre bateau est déplacé par une entreprise alors qu’il gênait une voie de passage. Enfin, avec la garantie défense et recours, vous serez indemnisé si un tiers cause des dégâts à votre bateau ou ses passagers.

Pour mieux assurer votre bateau, vous pouvez souscrire à une assurance multirisque. Cette dernière apporte de nombreuses garanties, en plus des trois précédemment citées. Par exemple, la couverture des dommages subis par votre bateau, les différents frais d’assistance, de sauvetage ou d’aides juridiques en cas de litige, ainsi que le remboursement en cas de vol. Grâce à cette assurance, votre bateau est ainsi assuré contre tous types de dégradation.

Quel type de contrat d’assurance bateau choisir ?

En règle générale, les propriétaires de bateaux choisissent d’assurer leurs embarcations en tous risques. Ces derniers sont généralement séduits par le fait d’être extrêmement bien assurés, les factures des dégâts sur ce genre de véhicule pouvant rapidement atteindre des sommes astronomiques. Argument supplémentaire allant en leur faveur : la différence de prix entre un contrat d’assurance de base et un contrat tous risques n’est pas extrêmement élevée.

Le prix d’une assurance bateau varie en fonction de nombreux critères : la taille et le type du bateau, sa puissance, s’il navigue en mer ou sur des lacs, s’il est équipé pour la pratique de sport nautique, et bien d’autres détails encore. Cependant, le souscripteur payera généralement entre 0,5 et 1 % du prix initial du bateau par an. Un ratio bien inférieur que pour les véhicules routiers.