Microcrédit et crowdlending

K Cyril

Cyril K - Le 8 mars 2022 11:09
Mise à jour : Le 8 mars 2022 11:09

5 pour 1 vote(s)

Vous avez un projet de création d'entreprise ? Vos fonds personnels sont insuffisants pour financer la totalité du projet ? Vous cherchez des solutions alternatives aux banques ? Rassurez-vous, il existe aujourd'hui des solutions de financements qui vous permettront de démarrer votre projet. Voyons comment le microcrédit et le crowdlending peuvent vous aider.

Associer microcrédit et crowdlending pour financer un projet de création

Qu'est-ce que le crowdlending ?

Le crowdlending, ou prêt participatif, est une des formes de financement participatif (crowdfunding) qui permet aux entrepreneurs d'emprunter auprès de particuliers par l'intermédiaire d'une plateforme dédiée à cet effet. Les prêts proposés peuvent prendre la forme de contrats de prêts, de minibons ou d’émissions obligataires. Ce type de financement participatif s'applique aux TPE et PME qui ont besoin de liquidité ou de fonds d'investissement.

Le crowdlending s'est fortement développé en France ces dernières années et rencontre un franc succès. De nombreuses plateformes existent, certaines sont spécialisées dans des secteurs particuliers comme l'agriculture. Cette forme de financements vient de plus en plus souvent en complément de financements classiques auprès de banques.

Le microcrédit professionnel

Si vous n'avez pas de garanties suffisantes à offrir, il est fort probable que les banques ne vous accorderont pas de prêt classique. Vous avez essayé et essuyé plusieurs refus ? Il vous reste une solution de crédit offrant tous les services habituels d'un établissement financier, ainsi qu'un service d'accompagnement pour la réalisation de votre projet : le microcrédit professionnel.

Le microcrédit est un prêt qui permet de financer différentes phases de développement d'une entreprise artisanale ou commerciale : création, rachat, consolidation. Ce type de crédit permet à l'entrepreneur de créer ou d'assurer son propre emploi. Ces microcrédits sont accordés par des organismes habilités par l'État. Ces organismes peuvent aussi proposer des financements complémentaires (prêts d'honneur, primes…).

Le microcrédit personnel

Il est aussi possible de demander un microcrédit personnel. Cette forme de crédit permet à toute personne exclue des crédits bancaires classiques d’obtenir un microcrédit pour financer un projet personnel. Vous pouvez demander un microcrédit à tous les organismes agréés, par exemple pour acheter un véhicule.

Certains organismes permettent même de recevoir un micro crédit rapide. Cette formule permet de recevoir une somme d’argent (limitée à quelques centaines d'euros) en moins de 48 heures. Dans ce cas, pas besoin de dossier, seul un RIB et une pièce d’identité vous serons demandés, et tout peut se faire en ligne.

Le fonds de cohésion sociale comme garantie

La majorité des microcrédits bénéficie de la garantie apportée par l’État dans le cadre du fonds de cohésion sociale (FCS). Le FCS est un fonds qui a pour but de « garantir à des fins sociales des prêts à des personnes physiques ou morales et des prêts à des chômeurs ou titulaires de minima sociaux créant leur entreprise ». Ce fonds intervient soit directement en garantie, soit en dotation de fonds de garantie préexistants. Il est destiné à des personnes à faibles revenus et pour des projets permettant une insertion sociale et professionnelle.

Vous pouvez faire la demande d'un microcrédit auprès d’établissements bancaires agréés par le Fonds de Cohésion Sociale et via un réseau accompagnant.