Le prêt personnel auto

K Cyril

Cyril K - Le 9 nov. 2017 07:27
Mise à jour : Le 20 janv. 2021 14:08

5 pour 1 vote(s)

Vous souhaitez financer l’achat de votre véhicule personnel grâce à un crédit conso voiture ? À adopter pour l’achat d’une voiture neuve ou d’un modèle d’occasion, cette solution financière a de multiples atouts et notamment l’avantage de s’adapter à de différents profils de consommateurs.

Le prêt personnel auto - Souscrire à un crédit voiture

Crédit auto : rôle et particularités

À quoi sert-il ?

Le crédit auto est un prêt affecté qui permet de réaliser l’achat d’un véhicule. Ce dernier peut être, au choix, neuf ou d’occasion. Soumis à un plafond, ce crédit peut être de 75 000 euros au maximum et contracté pour au moins trois mois.

Un prêt dédié

En tant que crédit affecté, le prêt auto est soumis à une contrainte particulière : l’octroi de la somme est directement lié à l’achat du véhicule.

En conséquence :

  • le remboursement du prêt ne commence pas tant que le consommateur n’a pas reçu son véhicule,
  • si la vente est annulée, le crédit l’est également.

Points forts et inconvénients

Le crédit conso voiture est un crédit sûr, à la fois pour l’établissement bancaire qui l’accorde et qui appréciera de savoir exactement à quoi l’argent est destiné, et pour l’acheteur qui ne se verra pas contraint de rembourser des mensualités pour un bien qu’il n’aurait pas acquis.

Il est néanmoins bon de noter que le crédit auto est un prêt qui est relativement strict. Peu flexible, il doit être destiné à l’achat d’un véhicule et non d’un autre bien à la consommation. Si vous souhaitez obtenir un prêt personnel sans avoir à justifier de l’utilisation de l’argent, optez plutôt pour un prêt auto personnel.

Comment bien choisir son crédit auto ?

Vous êtes désormais certain de vouloir opter pour un crédit auto ? Avant de sélectionner une offre en particulier, comparez ! Les quelques informations qui suivent devraient, point par point, vous permettre de trouver le prêt qui vous correspondra parfaitement.  Car vous l’aurez peut-être deviné : tous les organismes de prêt ainsi que les compagnies d’assurance vous proposeront leur propre offre de crédit auto !

Prendre garde aux mensualités

Lorsque l’on pense prêt, on pense avant tout mensualités et ce, notamment si l’on souhaite investir dans un véhicule particulièrement onéreux. Ces mensualités correspondent à votre capital auquel il est évidemment nécessaire d’ajouter les intérêts.

À noter que :

  • plus votre crédit s’étend sur le long cours (plusieurs mois, voire plusieurs années), plus le montant total des intérêts sera élevé, au final,
  • cependant, plus vous opterez pour un crédit sur un court terme, plus le montant des mensualités sera élevé.

Pour augmenter votre capital, vous pourrez réaliser un acompte grâce à un apport personnel. Votre prêt pourra alors être plus court ou vos mensualités, moins élevées. Disposer d’une somme épargnée au préalable peut être une bonne chose, notamment si l’on se dirige vers une voiture neuve, forcément plus onéreuse. Dans tous les cas, pour éviter le surendettement, ces mensualités ne devront pas dépasser un tiers de vos revenus.

Garder l’œil sur les taux appliqués

Emprunter, c’est aussi une affaire de taux ! Pour être certain de choisir la meilleure offre, il est nécessaire de faire la différence entre :

  • le taux nominal,
  • et le taux effectif global.

Le second est particulièrement important car il vous permet de connaître précisément le coût réel de votre prêt. Il représente en effet l’ensemble des frais que comprend votre crédit, soit les frais de dossier, les intérêts et le montant des cotisations pour les assurances.

Le taux nominal est moins important mais plus souvent mis en avant par les organismes de prêt car il est légèrement plus faible et donc, plus vendeur à première vue. Il permet quant à lui de calculer le taux d’intérêt mais ne peut être considéré comme une base solide pour comparer deux offres de prêt entre elles.