Entre crédit affecté et crédit sans justificatif, lequel choisir ?

Dir Finance

Finance Dir - Le 23 août 2018 17:20
Mise à jour : Le 29 août 2018 14:10

Lorsqu’on pense au crédit, le crédit à la consommation est pour la plupart du temps celui auquel pensent les emprunteurs. Mais il faut savoir que dans la famille du crédit à la consommation, on distingue essentiellement deux grandes variantes qui sont le crédit dit affecté et le crédit sans justificatif. Se pose alors la fameuse question, lequel choisir ?

Crédit affecté et crédit sans justificatif : lequel choisir ?

Comment choisir son crédit ?

Préalablement, il est déjà important de pouvoir comprendre comment choisir tout simplement un crédit. En effet, il existe de nombreuses formes de crédits, qui ont chacune leurs modalités, avantages et inconvénients. Vous pourrez vous appuyer sur quelques critères dans votre sélection.

Le premier critère est bien évidemment votre situation financière. Elle sera déterminante quant à la nature du crédit, mais également et surtout quant au montant de votre prêt. Ce critère est généralement englobé dans le terme souvent utilisé en matière de crédit : la capacité d’emprunt. Il s’agit de la capacité financière de l’emprunteur dans le futur remboursement, compte tenu de son revenu tout d’abord, et de ses charges par la suite.  Le principe est le suivant : le remboursement mensuel ne doit constituer qu’un tiers au maximum du revenu mensuel d’un débiteur.

Ensuite, le second critère relève des besoins de l’emprunteur. Il s’agit en réalité de définir préalablement le projet à financer avant de déterminer la nature du crédit qui va servir au financement. En effet, la nature du crédit  dépendra essentiellement des objectifs poursuivis. Par exemple,  un crédit immobilier va servir à financer l’achat d’une maison, tandis que le crédit auto va servir à financer l’achat d’une voiture.

Et enfin, le choix d’un crédit sera déterminé par le profil de l’emprunteur. Il s’agit tout aussi bien de son profil personnel que financier. Par exemple, exceptionnellement, à un certain niveau de revenu, un emprunteur peut occuper jusqu’à 40% de son revenu pour le remboursement. Ou encore, il existe des formes d’emprunts particulières destinés aux couples et d’autres pour les célibataires.

Le crédit affecté, pour qui ? 

Première variante du crédit à la consommation, le crédit affecté est cette forme de crédit dans laquelle la destination du financement est préalablement définie dans le contrat de prêt. Ainsi, dans le cadre d’un crédit affecté, le débiteur s’engagera à utiliser intégralement les fonds qui lui ont été fournis à financer le projet qui a fait l’objet de la demande du crédit. Il est alors destiné à toute personne ayant un projet spécifique à réaliser, ce doit être un projet avec des opérations d’une seule et même nature, par exemple l’achat d’une automobile ou le financement des études. 

L’avantage principal à opter pour le crédit affecté est la question de sécurité. Puisqu’il est directement rattaché à un projet précis, en cas de problème dans la transaction de l’achat, le prêt affecté vous protègera. Le principe est le suivant : les fonds ne seront bloqués que si et seulement si les termes sont respectés, notamment le transfert de la propriété et la livraison s’il s’agit d’un projet d’achat d’un bien par exemple.  Par la suite, le remboursement ne commencera que lorsque le bien a été livré ou une fois la prestation fournie.

Toujours est-il que vous pourrez choisir en fonction de vos projets, entre ce crédit et le prêt personnel rapide et sans justificatif de revenu

Le crédit personnel sans justificatif, pour qui ? 

Cette seconde variante du crédit à la consommation va offrir un peu plus de liberté à l’emprunteur dans l’utilisation de ses fonds. Le crédit personnel sans justificatif désigne tout d’abord un crédit non affecté, c’est-à-dire non préalablement défini pour financer un projet particulier. Le débiteur pourra l’utiliser pour financer différents projets de son choix, sans avoir  à justifier de l’utilisation de ces fonds auprès du prêteur.

On distingue également le crédit sans justificatif de revenu, lequel n’exigera pas de l’emprunteur de fournir un justificatif de sa situation financière.

Également appelé crédit rapide, le prêt personnel sans justificatif est simple et pratique, pour les emprunteurs ayant un besoin rapide de liquidités. Par contre, les intérêts pourront être plus élevés et le remboursement sera obligatoire, peu importe que le projet, objet du financement, ait été concrétisé ou non.