Cartes bancaires

Les cartes de paiement font partie de notre quotidien, certains même les collectionnent quand d'autres s'en moquent complètement voir en ont peur. Ne cherchez pas plus loin, c'est dans ce dossier que vous trouverez tout ce que vous devez savoir sur ces moyens de paiement.

Cartes bancaires

Comment fonctionne une carte bancaire ?

La première carte de paiement de l’histoire date de 1914 et elle était en métal. En France, la première carte bleue est arrivée en 1967. Depuis, beaucoup d’évolutions ont démocratisé ce petit bout de plastique avec l’arrivée de la carte à puce dans les années 70, puis la montée de l'interbancarisation à l’échelle internationale, la création de l’euro et le déploiement du paiement sur internet. La carte bancaire s’est même dématérialisée avec la création récente des cartes de paiement virtuelles.

Concrètement, une carte bancaire est un moyen de paiement qui permet de régler des achats auprès de commerces physiques possédant un terminal de paiement électronique et auprès de commerces virtuels sur internet. Elle permet également de retirer des espèces dans les distributeurs de billets. Jusque-là, rien de très compliqué, on se doute bien que l’on ne vous pas appris grand chose, mais au fait, connaissez-vous la différence entre une Mastercard et une Visa ?

Allez, on va vous le dire, en fait, il y en a peu ! Ces 2 marques de cartes de paiement dominent le marché mondial avec 60 % de parts de marché pour Visa et 27 % pour Mastercard, loin devant un troisième acteur que vous connaissez sûrement, American Express qui tient 4 %. Visa et Mastercard font des cartes qui sont accessibles à tous contrairement à American Express qui vise une clientèle plus haut de gamme. Les différences entre Mastercard et Visa vont se jouer sur les tarifs et les services d'assistance et d’assurance inclus, mais pas non plus de manière spectaculaire. Ce qui va davantage faire varier les tarifs, ce sont les différents réseaux bancaires qui vont distribuer l’une ou l’autre de ces cartes de paiement, puis le type de carte et la gamme choisie. Mais ne paniquez pas, votre voyage dans le monde des cartes bancaires ne fait que commencer.

Comment choisir sa carte bancaire ?

On en vient donc à une question qui vous brûle les lèvres, mais quelle carte bancaire allez-vous donc bien pouvoir choisir ? On vous l’accorde, ce n’est pas une mince affaire, surtout qu’ils sont de plus en plus nombreux à pouvoir vous fournir une carte bancaire : les banques traditionnelles, les banques en ligne et les enseignes de distribution comme les hypermarchés. Nous vous concocterons bientôt un article sur l’apparition de nouveaux acteurs comme le compte bancaire nickel ainsi que d’autres venus du secteur passionnant des fintechs.

Type de cartes bancaires

Alors pour vous aider à y voir plus clair, commençons par faire un rapide tour d’horizon des différents types de carte bancaires. C’est très simple, les types de cartes vont dépendre de votre âge, de vos ressources (carte visa classique, carte visa premier, carte gold mastercard, carte american express platinum, carte visa infinite) et de vos besoins et habitudes de consommation (carte de paiement à débit différé ou à débit immédiat, carte de crédit, associée à un crédit revolving, carte prépayée).

Pour les mineurs, la carte bancaire avec plafond est une solution particulièrement adaptée. Elle permet aux parents de contrôler les dépenses de leur enfant et d’éviter que leur budget déraille. Ou alors la solution de la carte bancaire prépayée (Viabuy ou Paysafecard). La carte visa electron est également un bon moyen pour débuter. Elle permet d’effectuer des retraits et de payer avec une autorisation systématique en France et à l’étranger.

Les cartes haut de gamme comme la Visa Premier ou la Gold Mastercard sont accessibles à partir de certains niveaux de revenus. Pour les connaître, il faut consulter les détails des offres des différents établissements bancaires. Encore un peu de patience, vous pourrez bientôt utiliser notre comparateur ! Ces cartes premiums apportent des avantages en terme de plafond de retrait et de paiement, des assurances, et même pour les cartes les plus hauts de gamme des services de conciergerie et des avantages exclusifs auprès de grands hôtels, de loueurs de voitures… Pour bien comparer les différents services et assurances dont vous aurez besoin, notamment quand vous partez en voyage, utilisez Fluo, une fintech française vraiment utile.

Les établissements bancaires se différencient en proposant des avantages exclusifs attachés à leurs cartes (invitations, réductions, promotions sur certaines dépenses et loisirs comme le cinéma etc…). La personnalisation des visuels des cartes est également devenu un argument de vente avec la possibilité de choisir parmi des des galeries thématiques, et même d’importer directement une photo personnelle pour la mettre sur votre carte.

Mais attention à tous ces leurres, les frais annuels s’accumulent dans les banques traditionnelles. Les tarifs varient en fonction des services proposés liés à la gamme de cartes, mais aussi et surtout en fonction des établissements bancaires. On vous cite pêle-mêle les “services” qui sont facturés avec, quand on les connaît, les tarifs annuels moyens :

Cette liste est une ébauche, nous reviendrons dessus très prochainement. Ah oui c’est vrai, en plus les tarifs vont encore augmenter en 2017...

Et là, c’est le drame, vous venez de réaliser que vous payez trop cher pour un bout de plastique qui apporte certains “avantages” alors vous voulez peut-être changer de carte bancaire. Si vous voulez résilier votre carte bancaire actuelle, vous devez envoyer un courrier recommandé à votre banque au moins 2 à 3 mois avant sa date de renouvellement automatique. Vous pouvez demander la résiliation quand vous le voulez, elle prendra effet au maximum 1 mois après la réception de votre courrier. Votre banque vous remboursera alors une partie de la cotisation en fonction des mois non utilisés. Puis il ne vous reste plus qu’à changer de carte bancaire en restant chez votre actuel organisme ou en allant voir la concurrence.

Il ne nous reste plus qu’à vous sensibiliser sur quelques points essentiels à une utilisation saine et détendue de votre carte bancaire.

La sécurité des cartes de paiement

Que faire en cas de perte ou de vol ?

Si vous perdez ou que l’on vous vole votre carte bancaire, il faut que vous contactiez au plus vite votre agence bancaire ou le numéro spécial que l’on a vous fournit pour faire opposition. Si vous ne l’avez pas, et que vous êtes en France, vous pouvez contacter le serveur interbancaire pour la mise en opposition des cartes bancaires au 0 892 705 705 depuis la France et au +33 442 605 303 depuis l’étranger. Vous trouverez ici la liste des numéros à contacter également si vous êtes à l’étranger. En cas de vol, vous devez bien sûr porter plainte auprès des autorités compétentes et transmettre par lettre recommandée la copie de la déclaration de vol à votre établissement bancaire. Si vous avez retrouvé votre carte bancaire après avoir déjà fait opposition, il est malheureusement trop tard, l’opposition est irréversible.

L’utilisation de la carte bancaire sur internet

Faire ses achats sur internet est devenu une habitude pour beaucoup d’entre nous. Lors de la phase décisive du paiement en ligne, il faut respecter certaines précautions pour éviter de se faire pirater son numéro de carte de crédit.

Premier conseil qui va de soi direz-vous, il ne faut pas acheter n’importe où. Il existe assez de boutiques renommées qui proposent un large choix de produits pour que l’on n’ait pas à aller dans les tréfonds du web payer dans une échoppe douteuse. 

Quand vous vous apprêtez à saisir le numéro de votre carte bancaire en ligne, assurez-vous d’être sur une page sécurisée (dans la barre d’adresse, un cadenas apparaît et l’adresse débute par HTTPS). Activez un service de VPN si vous en avez un, c’est utile. Le numéro de votre carte ne doit pas transiter sur le web via un formulaire de contact ou un email et vous ne devez pas “garder en mémoire” vos informations de paiement lorsqu’un site vous le propose. Cela peut être pratique dans certains cas, sur certains sites de confiance alors protégez la mise en mémoire de la carte par un mot de passe.

Vous l’avez sans doute remarqué lors de vos achats en ligne, les banques ont mis en place depuis quelque temps des solutions de sécurisation comme le 3D Secure. Vous devez par exemple inscrire un code reçu par sms pour confirmer le paiement. Les types de sécurité varient en fonction des établissements, vous devrez peut-être vous renseigner pour l’activer si ce n’est pas déjà fait.

Les cartes prépayées (comme viabuy, paysafecard ou neteller) sont également un bon moyen d’éviter les fraudes tout comme les cartes virtuelles (ou e-cartes) qui sont proposées par la majorité des établissements bancaires. Si vous n’avez toujours pas confiance, vous pouvez avoir recours à des moyens de paiement alternatifs. C’est un de nos sujets de prédilection à la rédaction, vous trouverez de plus amples informations dans nos dossiers spéciaux sur les transferts d’argents et les paiements.