Une très bonne initiative des courtiers : les comptes CFD à risque limité

Chotard Stéphane

Stéphane Chotard - Le 16 mars 2017 14:57
Mise à jour : Le 16 mars 2017 14:59

5 pour 1 vote(s)

Nous vous avions déjà présenté les CFD dans une rubrique rédigée en décembre 2016. Ce produit dérivé apporte de nombreux avantages par rapport au courtage traditionnel des marchés financiers. Mais il comporte également des caractéristiques qui entraînaient des pertes chez les particuliers en manque d'expérience et d’information. Avec la mise en place de la loi sapin 2, les professionnels ont trouvé une façon de protéger les particuliers d’eux-mêmes et des courtiers malhonnêtes en apportant un grade supplémentaire de sécurité.

Les nouveaux comptes de trading CFD à risque limité

Pourquoi un nouveau type de compte a été crée ? 

En effet, depuis quelques semaines, si vous souhaitez ouvrir un compte de trading sur CFD chez un courtier, le seul type de compte que l’on vous proposera sera le compte CFD à risque limité. Et vous n’aurez pas le choix. Tant mieux, car ce nouveau type de compte a pour but d’apporter plus de protection aux traders non-professionnels. On vous explique pourquoi et les avantages que cela apporte.

Si vous avez déjà ouvert un compte de trading sur CFD avant la mise en place de la loi sapin 2, cette mesure ne vous concerne pas, votre compte garde les mêmes caractéristiques. Dorénavant, les courtiers sérieux sont dans l’obligation de vous proposer par défaut un compte à risque limité pour toute nouvelle ouverture de compte. Il y a 2 caractéristiques principales concernant les comptes à risque limité.

Quelles sont les caractéristiques d'un compte CFD à risque limité ?

Tout d’abord, l’obligation de placer un stop garanti. Auparavant, vous en aviez la possibilité, mais la plupart d’entre vous n’y avaient pas recours, car il entraînait un léger surcoût qui était facturé au moment d’ouvrir la position, comme si vous preniez une sorte d’assurance (c’est quand même fou de vouloir économiser quelques euros pour finalement en perdre parfois plusieurs milliers. Bref, l’humain est très complexe).

Maintenant, vous n’aurez plus le choix, quand vous placerez un stop, il sera forcément garanti, mais vous n’en payerez le prix que s’il est touché. Pourquoi c’est génial ? Parce que quoi qu’il arrive (très forte volatilité, gap overnight, slippage), vous serez sûr que votre position sera clôturée au niveau que vous avez choisi et donc que vous ne perdrez pas plus que prévu. Concrètement, l'ordre de clôture de votre position sera exécuté par le courtier dès qu’il le pourra. Si le stop est exécuté plus loin que le niveau que vous aviez choisi, c’est le courtier qui vous rembourse la différence. Le courtier vous garantit donc que vous ne perdrez pas plus d’argent que ce que vous aviez prévu au moment d’ouvrir votre position avec un stop garanti.

Ensuite, pour compléter cette limitation du risque prise par les traders particuliers, les courtiers CFDs proposant des comptes CFD à risque limité ont mis en place une autre mesure. Elle consiste à vous interdire de supprimer ou de déplacer en votre défaveur le stop garanti, une fois que la position a été prise. Bien sûr, il vous est toujours possible de le déplacer en votre faveur, pour protéger vos gains latents. Nous voyons cette mesure d’un très bon œil, cela permet aux traders de se protéger d’un de leurs pires ennemis : eux-mêmes.

En effet, il arrive souvent que l’on ait envie de déplacer son stop quand le prix s’en approche, on rentre alors en mode espoir, on se dit que le prix va revenir à un niveau plus favorable. Mais dans ces cas-là, on enlève toute utilité au stop, il ne sert plus à rien. Donc encore une fois, cette obligation de garder le stop garanti au niveau défini à l’ouverture est une très bonne chose, notamment pour les traders débutants, afin de leur éviter de perdre plus d’argent que prévu. Et si vous me dites que vous allez placer dès le départ votre stop plus loin et ne pas respecter les règles de money management, c’est que vous n’avez pas encore la mentalité adaptée pour faire du trading.

Pourquoi c’est vital d’utiliser les stops garantis ? Pour encaisser sereinement des événements imprévisibles comme celui qui est survenu en janvier 2015 sur la paire euro/franc suisse. Lorsque la Banque Nationale Suisse a annoncé soudainement, à la surprise générale le 15 janvier 2015, l’abandon du maintien de sa monnaie au cours de 1,20 franc suisse par euro, de nombreux particuliers ayant investi sur des CFD se sont retrouvé avec des pertes énormes à financer, car ils n’avaient pas mis de stops garantis…