Outils

Pour réussir en trading, il vaut mieux mettre toutes les chances de son côté. Déjà que cette activité est difficile et risquée, il convient de bien connaître les différents outils qui permettent de pratiquer dans les meilleures conditions. Il y a 3 catégories principales d’outils nécessaires pour pratiquer le trading dans de bonnes conditions : les logiciels de trading, les fluxs d’information et le matériel informatique.

Les plateformes et logiciels de trading

Les logiciels de trading sont l’interface entre vous et les cours du marché. Il en existe plusieurs, souvent liées aux courtiers qui proposent aussi des plateformes “maisons”. Malgré de nombreuses similitudes entre les différentes plateformes, nous avons une préférence pour Prorealtime et Metatrader, qui sont les 2 principaux logiciels indépendants utilisés par les professionnels et les particuliers. Ils sont proposés par certains courtiers, mais pas tous. L’avantage, c’est qu’ils font à peu près tout ce que l’on demande d’un logiciel de trading, en un seul endroit. Il est évidemment difficile pour un particulier de s’offrir la licence d’un service professionnel comme Bloomberg, car elle coûte environ 1 600 € par mois. Mais ce service est loin d’être indispensable et on peut très bien s’en sortir avec Prorealtime et Metatrader.

Les plateformes en ligne et les logiciels vont vous aider à contrôler votre risque et à suivre vos performances. C’est grâce à eux que vous pourrez faire vos analyses techniques et passez vos ordres en bourse, directement depuis les graphiques. Vous pourrez également surveiller l’évolution en temps réel de vos positions et repérer les nouvelles opportunités qui apparaissent sur différents instruments financiers.

Prorealtime

De plus, les plateformes comme Prorealtime et Metatrader offrent la possibilité de mettre en place des stratégies de trading automatique. C’est-à-dire de coder des automates qui ouvrent et ferment des positions selon des critères bien précis que vous renseignez. Vous pouvez tester leur efficacité sur des données historiques avant de les activer. Nous mettrons bientôt à contribution le trader de l’équipe de rédaction de FinanceDir pour qu’il vous livre dans des articles ses petits secrets de configuration de plateforme de trading afin de vous faire gagner du temps.

Les fluxs d’informations

Dans notre société, l’information vaut de l’or. Savoir extraire les données pertinentes dans une masse toujours croissante d’informations et de statistiques, c’est la clé pour réussir, notamment sur les marchés. Alors oui, il y a les machines, les robots et les algorithmes de tout poil qui rodent sur la toile et qui attaquent à la vitesse de l’éclair, avant même que vous n’ayez fini de cligner de l’oeil. Mais ils ne remplacent pas ce mélange subtil de jugement rationnel et émotionnel propre au trader en chair et en os.

flux d'information

Il est capital de connaître le contexte global dans lequel on réalise des placements afin d’en tirer des tendances générales pour ensuite se placer avec précision grâce à l’analyse technique. Le but n’est pas que vous soyez inondés d’informations, surtout qu’il y a beaucoup de répétitions. L'intérêt est d'utiliser des services et des solutions numériques qui vous facilitent l’accès aux informations pertinentes et de manière synthétique. Vous en avez besoin principalement pour 3 raisons :

  • être au courant des news économiques et des statistiques qui tombent régulièrement en continu et qui impactent sensiblement le cours de certains actifs financiers (notamment les taux et les devises)
  • être au courant de toute news économique, politique, environnementale majeure qui pourrait avoir un grand impact sur les marchés (type conflit, attentat, tremblement de terre, élection, scandales...)
  • approfondir vos connaissances de différents secteurs d’activité et de certaines entreprises pour nourrir vos analyses et chercher des opportunités de placement (entrées en bourse, publication de résultats, analyse des documents financiers, rapports d’experts…)

En général, les courtiers intègrent à leur plateforme un fil d’information comme le fil reuters sur la plateforme d’IG markets par exemple et ils proposent un service de signaux qui vous suggère des idées de prises de positions. Mais il est vivement recommandé de se forger sa propre opinion et de varier ses sources d’informations en ayant recours par exemple aux réseaux sociaux, à des services de conseils en live indépendants ou encore à des newsletters payantes fournies par des sources reconnues.

On peut rajouter dans cette partie un outil qui est loin d’être le moins important, au contraire. C’est le journal de trading. Ne riez pas, il ne s’agit pas d’un journal intime équivalent à celui qu’écrivent les filles pour se raconter leurs journées, mais plutôt d’un carnet de bord de capitaine qui retrace les épreuves surmontées et les stratégies employées pour pouvoir s’améliorer avec le temps. Tenir un journal de trading est la clé qui pourrait bien faire la différence, nous reviendrons là-dessus avec des articles spécifiques.

Journal de trading

Nous vous présenterons également dans ce grand dossier sur les outils de trading toutes les ressources pédagogiques (livres et sites internet) indispensables aux traders de tout niveaux pour apprendre les bases, se perfectionner sans cesse aux nouvelles techniques et pour garder un mental de champion.

La station de trading

Le matériel informatique est également un élément crucial, c'est ce que l'on appelle la station de trading. Nous vous montrerons comment vous créer un environnement de travail professionnel afin d’être efficace, sérieux et disciplinés. L’idéal est d’avoir au moins 2 voir 3 écrans devant vous, branchés à un PC fixe ou portable (ou un mac évidemment) dont la puissance est suffisante pour supporter cet affichage sur plusieurs écrans avec des logiciels et différentes pages internet ouvertes simultanément.

Il vaut mieux investir dans du bon matériel pour être sûr qu’il ne plantera pas en pleine cession. Il est vivement conseillé d’avoir sous la main, une tablette et un smartphone de secours connectés en 4G pour prendre le relais en cas de panne soudaine de courant, de votre ordinateur et/ou de la connexion internet. La plupart des courtiers proposent des applications mobiles et tablettes performantes pour gérer ses positions (si ce n’est pas le cas, changez de courtier). Attention, il faut rester simple et éviter la profusion d’écrans et de gadgets, juste pour l’envie de faire pro. Nous reviendrons sur les dispositions de bureau idéales pour bien débuter et progresser en trading.

Station de trading