L'indice de tendance stochastique

K Cyril

Cyril K - Le 6 déc. 2016 14:00
Mise à jour : Le 8 déc. 2016 14:52

5 pour 3 vote(s)

Derrière un nom un peu barbare à première vue, à savoir l'indice de tendance stochastique, se cache une indication permettant aux traders de placer leurs investissements aux moments les plus opportuns.

L'indice de tendance stochastique

Pour bien comprendre ce qu'est cet indice, il faut savoir que cet indicateur prend place en plein cœur du Forex. Les traders, pour effectuer leurs nombreuses opérations, s'appuient sur des calculs très complexes mais toujours rationnels. L'indicateur stochastique fait ainsi partie intégrante des instruments les plus utilisés par les traders.

Qu'est-ce que l'indice stochastique ?

C'est dans les années 1960 que Georges Lane, docteur d’État en sciences économiques et actuel professeur à l'Université Paris Dauphine formule précisément ce qu'est l'indice de tendance stochastique. Grâce à cet indice, il est possible de déterminer une nouvelle tendance des cours des devises à partir de certaines divergences, à savoir celles constatées entre le prix à la hausse et la baisse sur une période précise, ainsi que le prix de clôture du marché.

Les indicateurs stochastiques permettent d'identifier d'un simple coup d’œil les marchés sur-achetés ou sur-vendus sur le Forex. Ainsi, l'exploitation de ces données permet d'améliorer la stratégie mise en place par le trader pour générer des bénéfices. En effet, grâce à ces données graphiques et bornées, les traders peuvent déterminer exactement la période à laquelle il est le plus intéressant de vendre ou d'acheter une devise. Une fois cette chose faite, les traders n'ont plus qu’à jouer avec les taux de change des différentes monnaies pour créer des bénéfices, et donc, pour gagner de l'argent.

Un indice qui présente quelques limites 

Gagner de l'argent facilement de cette manière peut toutefois comporter quelques risques. Utilisés seuls, ces indices sont insuffisants pour analyser convenablement les tendances du marché : ils doivent être associés à d'autres outils mathématiques pour être plus précis. De plus, les indicateurs stochastiques sont fortement boostés lorsque le marché présente des tendances haussières et baissières très importantes, tellement boostés qu'ils peuvent ne plus être exacts et donc, pousser le trader à faire des erreurs d'appréciation. Il faut donc avoir une connaissance poussée dans le domaine avant de se lancer tête baissée dans des investissements irraisonnés dès les moindres signes affriolants des marchés.