Moneytis, le comparateur du transfert d'argent

Chotard Stéphane

Stéphane Chotard - Le 21 nov. 2016 13:01
Mise à jour : Le 30 nov. 2016 08:43

5 pour 2 vote(s)

Comment savoir quel est le meilleur moment pour transférer de l'argent à l'étranger ? Et avec quel service le faire ? Il y en a tellement et les tarifs sont parfois opaques qu'il serait bien utile de pouvoir facilement les comparer. Cela tombe bien, une start-up française qui répond parfaitement à ce problème vient de décrocher un ticket pour développer sa croissance. Alors on est ravi pour elle, et pour nous aussi qui allons pouvoir compter sur elle.

Moneytis, le comparateur du transfert d'argent

Pour comparer les meilleurs opérateurs de transfert d’argent, il existe Moneytis, plateforme transparente et unique à la manière de Booking pour les hotels ou kayak pour les vols. Il est, en effet, difficile de choisir parmi plus d’une centaine d’opérateurs lorsque l’on souhaite envoyer de l’argent à l’international.

Pourquoi on peut croire en cette entreprise ? Parce que ses équipes, leurs amis et leur famille sont les premiers utilisateurs et ont une démarche vraiment transparente et humble. Ils remettent constamment en question leur modèle pour toujours mieux servir l’utilisateur et favoriser l’expansion d’un service utile à tous. Pour se rémunérer, la start-up perçoit une commission de l’opérateur que vous choisissez, tout en proposant les mêmes tarifs que si vous passiez directement par l’opérateur et parfois moins cher grâce à des offres négociées avec les meilleurs d’entre eux.

Le système de fonctionnement de Moneytis reposera sur la technologie Blockchain qui est l’avenir des transferts d’argent, car elle permet de s’approcher de l’instantanéité et de la gratuité pour tous les transferts. Avec une société en mutation vers davantage de nomadisme, les transferts d’argent continueront d’être au coeur de nos préoccupations et les fintechs sont bien partis pour y répondre. Selon la Banque Mondiale, environ 500 milliards d’euros sont envoyés par an à travers la planète, au rythme de croissance actuel, ce sera le double dans 10 ans.

Dans un avenir plus ou moins proche, la plupart des services les plus simples autour des transferts d’argent internationaux seront gratuits ou presque alors que la gestion du timing des transferts pour gérer la volatilité des taux de change sera cruciale et donc potentiellement un critère majeur de sélection des opérateurs. La vérification des identités des expéditeurs et des bénéficiaires se fera beaucoup plus vite et facilement et il sera sûrement possible de contrôler l’usage fait par l’argent que l’on transfère à un proche en l’affectant à des thèmes particuliers (Alimentation, éducation, santé…).