Covid 19 : quel impact sur l’épargne des Français ?

Dir Finance

Finance Dir - Le 12 avr. 2021 15:34

5 pour 1 vote(s)

Un an après le début de la crise sanitaire du Covid-19, le constat est sans appel : les restrictions mises en place par le gouvernement ont amené la population française à limiter ses dépenses. Zoom sur cette épargne Covid qui atteint aujourd'hui un niveau exceptionnel.

Coronavirus : quel impact sur l’épargne des Français ?

Une collecte record pour l’année 2020

Investisseur passionné par les signaux de trading ou simple épargnant particulier, vous n’avez pas pu passer à côté de cette information : l'épargne des Français a atteint un taux particulièrement élevé en 2020. En effet, l’INSEE a dévoilé des chiffres impressionnants : ce sont 318 milliards d’euros qui ont été amassés par la population, ce qui constitue une augmentation de près de 100 milliards d’euros par rapport à l’année passée. Le taux d’épargne représente le rapport entre l’argent épargné et le revenu brut disponible d’un ménage : si celui-ci faisait déjà partie des plus élevés d’Europe avec 15% en 2019, il a enregistré en 2020 un niveau jamais atteint depuis 1975 avec 21%.

Comment s’expliquent ces chiffres ?

Cette “cagnotte Covid” est bien entendu liée à la crise sanitaire qui a frappé la France de plein fouet en mars 2020. Confinements successifs, fermeture des commerces non essentiels, mise à l'arrêt forcé du secteur touristique… Les conséquences de la pandémie ont pesé sur la consommation et la vie quotidienne des Français, au profit de l’épargne de ces derniers. Les sommes dépensées habituellement dans les restaurants, cinéma ou les séances shopping ont été réduites de façon drastique et ont donc été épargnées par les ménages. De plus, les déplacements étant fortement limités durant cette année, les individus n’ont pas pu réserver de vacances ou de courts séjours. La part du budget dédiée aux voyages n’a donc pas été dépensée. Enfin, la hausse du niveau de l’épargne s’explique également par l’incertitude ressentie par les Français. La situation sanitaire et financière instaure un contexte incertain qui pousse la population à économiser pour faire face à d’éventuels imprévus.

Livret A : le placement star des Français

Malgré son taux d'intérêt relativement faible, le livret A a toujours joui d’une grande popularité auprès des épargnants. La preuve : 70% de la population française en possède un. Et c’est ce placement qui a le plus profité du surplus d’épargne en 2020. Selon la Banque de France, 26 milliards d’euros ont été déposés sur les livrets A en 2020, soit près de 10 milliards d’euros de plus qu’en 2019. Et la tendance se poursuit en 2021 : 2,9 milliards d’euros ont été collectés rien que sur le mois de février selon la Caisse des dépôts. Un placement refuge, qui semble rassurer la population.